Vos Expériences



Nous sommes heureux de partager dans cette rubrique des extraits d’emails reçus de nos visiteurs. N’hésitez pas à nous écrire, nous publierons peut-être et uniquement avec votre accord votre témoignage.


« J’ai pour habitude de me rendre sur Easy flirts le matin avant de partir au travail. C’est toujours un plaisir de lire les e-mails reçus de profils a qui j’ai envoyé un « kiss » ou un petit message la veille. Ma vie amoureuse était pour ainsi dire nulle avant de m’inscrire. Maintenant, j’ai l’impression d’être constamment au beau milieu d’une soirée « célibataires » à chaque connexion. C’est vraiment le moyen idéal d’accélérer les choses ».

Estelle (36 ans) de Lyon>



« Bonjour, je travaille surtout le soir et de nuit car je suis employé dans une boîte de nuit. Trouver une fille qui accepte facilement que son compagnon soit absent le soir, la nuit et rentre au petit matin n’est pas une chose facile. Sur Easy flirts, j’ai précisé mon rythme de vie sur mon profil lors de mon inscription. J’ai ainsi rencontré une fille très bien qui travaille dans l’horeca. Nos horaires sont très variables et cela ne pose aucun souci dans notre relation car nous l’acceptons de part et d’autre. Si je prends la peine d’écrire, c’est pour dire que le site de rencontre permet vraiment de cibler ses attentes ».

Jean-Luc (47 ans) de Bruxelles



« J’ai 67 ans et suis veuve depuis 4 ans déjà. Un profil pas facile à caser me diriez-vous. Je pensais la même chose que vous jusqu’à ce que mon petit-fils me montre le site de rencontre Easy flirts. Je suis parti de l’idée que beaucoup de gens vivent seuls et ne demandent qu’à partager un bout d’existence à deux. A mon âge, il est certain que l’on ne cherche plus le flirt fougueux dont les jeunes sont friands mais plutôt un compagnon intéressant et posé, décidé à partager des années de retraite paisibles. Je peux vous dire que j’ai eu raison de me lancer car beaucoup d’hommes ont répondu à mon appel et que j’approfondis le contact avec l’un d’entre eux. Arrêtons de croire qu’à 65 ans passé, les belles rencontres sont derrière nous ».

Eliane (67 ans) de Montpellier



« Le speedflirt a fonctionné pour moi. Je vous avoue que je n’y croyais pas. C’est fou, ça vous donne direct une liste de filles qui ne sont pas contraires à ce que vous les abordiez et qui ont accepté de vous connaître plus. J’ai passé 6 heures sur le PC la première fois et je ne savais plus où donner de la tête, tellement j’avais de discussions en cours avec des filles inscrites sur Easyflirt ».

Julien (17 ans) Ile-de-France